• MODE des années 40

     

    Mode : Couturiers 40

    Année : 1940-1950

     

    Robe de soirée avec corsage à multiples empiècements dont ceux à l'épaule se rattachent à ceux de la poitrine avec un effet de drapage grâce aux multiples petites fronces de haut en bas avec une petite croisure en supplément ; ces dernières pièces viennent à leur tour viennent s'insère au de la ceinture appartenant au devant seulement, par l'entremise d' une découpe en pic ascendant, forme reprise à nouveau et inversée de part et d'autre de celle-ci, les manches trois quart sont fortement ballonnées par des fronces soutenues elles par une double épaisseur de tulle et toile alors qu'aux bras un drapé de trois petits plis déterminent la fin de l'ampleur pour se poursuivre un peu plus resserrées; au milieu dos descendant jusqu'au bas des reins des appliqués de guipure écrue décorent tout en camouflant une altération ; la partie du bas est semi-circulaire avec le dos un peu plus long ; cette robe est confectionnée de satin d'épaisseur moyenne ivoire.

     

     

    Robe semi ajustée avec découpe serre-taille se prolongeant dans le creux de la poitrine pour aller délimiter les autres pièces qui sont à l'épaule, une pièce courbe avec répétition dans le dos, puis pour chaque sein, un plissé de petites fronces de haut en bas et pour la partie jupe de ligne A,, un plissé avec

     

    les fronces s'ouvrant sur la pointe descendante ; l'encolure est ronde et garnie d'un col Claudine avec manches courtes, dont les fronces d'épaule les font un peu ballon, alors que les deux parties, col et manches, sont garnis d'appliqués de guipure en éventail rose pâle et un autre appliqué forme la lisière rose bonbon, agrémentant quant à elle,

    la couleur pastel du crêpe satin côté satin de couleur vieil or ;

     

    de minuscules boutons transparents lilas ornent la patte de corsage alors que deux brides de ceinture sont cousues à la latérale et s'attachent dans le dos.

    Robe semi ajustée avec corsage à empiècement poitrine à deux pinces-plis s'ouvrant sur un col rabattu à même dont la pointe est triangulaire et dont la trop forte échancrure est l'occasion d'apposer une modestie de même tissu lequel se jouxte à l'empiècement ceinturant de la taille qui au devant seulement monte en une pointe, découpant harmonieusement la poitrine ; le bas de la robe est de ligne A et les manches montées sont courtes, épaulées de bourre de fibres et se terminent par des revers s'élargissant vers le haut ;

     

    cette robe est confectionnée d'une faille à tissage noir et blanc lui donnant l'apparence d'un pied de poule gris dont l'effet optique est l'occasion d'en démarquer les détails par un passepoil gansé bourgogne .

     

    SOURCES

    http://lecostumeatraverslessiecles.chez-alice.fr/Costumes/XXe/40-60_feminin_annees40.htm

     

     

     

     

     

    « Cristóbal Balenciaga GLOSSAIRE de la MODE »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    marina
    Samedi 13 Septembre 2014 à 00:38

    bonjour, 


    je fais de la reconstitution historique , et je n'arrive pas bien à voir sur les photos de femmes française de 39 à 45, les différents modèles de chapeaux qu'elles portaient . 


    De meme, les chaussures...on voit à foison la mode des usa de l'époque, mais pour la France je dois strictement porter ce que les françaises portaient à l'époque de l'occupation . . .


    pourriez vous me renseigner ? 


    La plupart des reconstituantes portent des bérets typique français, et des sandales avec des soquettes . . . pour cet hiver, que me conseilleriez vous ? j'ai surtout du mal avec les chapeaux, j'en ai quelques uns, et j'en vois de très beaux, mais je n'arrive pas à savoir si on les portait aussi en france . 


     


    Merci d'avance, 


    cordialement 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :